Comment conserver son numéro grâce à la portabilité ?

Smartphone tenu en main par une femme

Des centaines et des centaines d’offres de forfaits mobiles submergent les réseaux de communication. Que ce soit à la radio, à la télévision, dans la rue ou sur des sites spécialisés comme Mezabo.fr, les publicités des opérateurs mobiles se trouvent partout. Il est donc de plus en plus tentant de changer régulièrement de forfaits téléphoniques. D’autant que dorénavant la procédure s’effectue aisément. Néanmoins, lorsque la décision de souscrire à un autre abonnement mobile est prise, une question récurrente revient chez la plupart des internautes : vais-je avoir un nouveau numéro ? En effet, lorsque l’on change de forfaits mobiles en allant voir un opérateur téléphonique concurrent, beaucoup de personnes se posent cette question concernant la conservation de leur numéro. Peu de personnes souhaitent obtenir un nouveau numéro. La portabilité est justement là pour vous aider à le conserver. Ce dispositif, des plus utiles, est disponible depuis quelques années chez tous les opérateurs mobiles. Mais quel est le réel intérêt de procéder à la portabilité de votre numéro de téléphone ? Devez-vous vous payer une somme d’argent pour la réaliser ? Comment devez-vous l’effectuer ? Quelles informations sont requises lors de la procédure ? Toutes les réponses à vos éventuelles questions dans quelques instants dans cet article.

L’intérêt de la portabilité

Comment c’était avant la portabilité ? 

  Auparavant, lorsque la portabilité n’était pas encore adoptée, vous deviez à chaque fois changer de numéro de téléphone à chaque nouvel abonnement auprès d’un opérateur différent. Chaque souscription à un nouveau forfait mobile d’un concurrent vous obligez donc à avoir un nouveau numéro. Vous étiez donc contraint de réapprendre un numéro à 10 chiffres à chaque changement d’opérateur. Vous deviez aussi vous charger de transmettre à tous vos anciens contacts votre nouveau numéro. Un autre souci pouvait également être rencontré. Effectivement, rappelons que bon nombre d’internautes utilisent comme identifiant Facebook, Instagram ou même Google leur numéro de téléphone. Vous commencez à voir le problème que cela risque de poser ? C’est à ce moment que le concept de la portabilité prend tout son sens. Désormais, vous commencez certainement à voir tout l’intérêt que présente la portabilité.

En quoi la portabilité vous simplifie la vie ? 

La portabilité a été installé officiellement par l’ARCEP le 21 Mai 2007. Etablissant initialement un délai de dix jours ouvrés pour que les opérateurs mobiles effectuent la portabilité, la procédure se réalise dorénavant sous trois jours. Désormais, plus de raison de s’inquiéter : votre numéro est conservé lorsque vous changez d’opérateur. Plus besoin non plus de s’acquitter du traditionnel message adressé à tout votre répertoire téléphonique. Ainsi, vous pouvez profiter de votre nouvel engagement téléphonique en toute liberté. Mais que vous apporte en plus la portabilité ? Grâce à ce processus, plus besoin de vous occuper des démarches administratives ! Tout est géré par votre nouvel opérateur. Il se charge lui-même de récupérer votre ancien numéro auprès de son concurrent. Votre ancien et votre nouvel opérateur communiquent entre eux sans vous demander la moindre action. Fini donc pour vous les procédures parfois longues et contraignantes. Vous n’avez plus rien à vous occuper. Désormais la portabilité vous permet donc de conserver votre numéro de téléphone et cela sans avoir à réaliser des démarches administratives sans fin. La portabilité vous permet ainsi un véritable gain de temps.

Réaliser la portabilité de votre numéro

Quelle information est nécessaire ?

  Bien que toutes les démarches soient effectuées par l’opérateur auquel vous avez désormais souscrit, il vous reste une donnée à lui transmettre. Effectivement, chaque utilisateur possède un code qui lui est propre. Il est nommé le RIO. Ces trois lettres signifient Relevé d’Identité Opérateur. Cet acronyme correspond à un code de 12 caractères mêlant chiffres et lettres qui vous identifie. Il fonctionne exactement comme un passeport qui vous permettra de passer d’un opérateur à un autre sans risquer de rencontrer une quelconque entrave à ce changement. Afin de communiquer votre RIO à votre nouvel opérateur, quelques simples manipulations sont requises. Lorsque vous souhaitez garder votre numéro de téléphone, vous cochez l’option portabilité sur le site du nouvel opérateur choisi puis vous renseignez tout simplement votre code RIO lorsque la plateforme vous le demande. La portabilité est un service offert par les opérateurs. Aucun frais n’est à votre charge. Votre ancien opérateur tout comme celui auquel vous souscrivez ne vous demanderont le moindre euro. Tout se réalise gratuitement. Que demandez de plus ?

Comment récupérer son code RIO ?

  Bien que ce soit la seule information obligatoire que vous deviez fournir à votre nouvel opérateur, vous ne vous rappelez peut-être pas de votre RIO. Effectivement, de nos jours nous possédons de multiples codes en tout genre et dans tous les domaines. Difficile donc de retenir la centaine de codes auxquels nous sommes en permanence rattachés. D’autant plus que l’existence du code RIO est bien souvent méconnue de la plupart des personnes non renseignées sur les nouvelles technologies. Comment pouvez-vous donc récupérer ce précieux code qui vous permettra de garder votre numéro de portable ? Aucune crainte. La démarche est rapide et une fois de plus entièrement gratuite. Pour connaitre votre code RIO, il vous suffit de passer un simple coup de fil au 3179. Cette ligne ouverte en permanence vous mettra en relation non pas avec un conseiller mais avec un robot. Il se chargera ensuite de vous communiquer votre code en quelques secondes. Toujours aucune panique si vous ne parvenez pas à retenir les 12 caractères énoncés par la voix synthétique, un SMS vous est directement envoyé à la fin de l’appel avec votre code. A vous cependant après de ne pas commettre d’erreurs lorsque vous le rentrerez sur le site sinon la portabilité ne sera pas être réalisée.